Métiers du vin, Rôle de l'homme

Daniel Hecquet, « le meilleur à la limite du possible »

 

« Le meilleur à la limite du possible ! »

C’est la devise de Daniel Hecquet, œnologue, viticulteur et consultant dans le bergeracois.

Sa passion pour les grands vins commence à Yquem où il fait un stage de fin d’études.

« Le Sauternes est un produit magique, les grands liquoreux sont des produits extraordinaires, ce sont des vins qui offrent une complexité, des vins de rareté ! »

Il observe alors un chemin qui sépare des vignes et des pins. D’un côté la terre produit un vin d’excellence et de l’autre pousse une forêt de simples pins ! Le meilleur côtoie quelques fois le plus simple. Ceci est à ramener au comportement humain : il faut mesurer ses propres limites, tirer le meilleur de soi même, aller au maximum de ce qui est possible de faire. C’est applicable à beaucoup de situations, surtout celle, sans limite, des recherche de qualité pour du vin de Bergerac et de Montravel !

Daniel Hecquet admire ces vins liquoreux, « produit du raisin mais aussi de la transformation spectaculaire faite par le botrytis cinerea », ce qui leur donne un « panel aromatique exceptionnel ».

Il nous rappelle que l’Aquitaine est la plus grande région, en appellation, pour les vins liquoreux, et la Dordogne, 1 er département de production de vins liquoreux et moelleux au monde !

Sur les coteaux de Port de Sainte Foy, il produit un magnifique liquoreux : le château Puy Servain, Terrement.

C’est son grand-père qui est venu du Nord, après la guerre, pour se refaire une santé dans le sud-ouest. Il y a rencontré sa grand-mère, fille de viticulteurs et trouvé du travail dans les vignes qui étaient en mal de main d’œuvre. Le père de Daniel Hecquet était haut fonctionnaire à Paris, mais il est resté attaché à la propriété, attaché aux terres « par amour du vin et de tout ce qui découle de la production viticole ».

Quand Daniel Hecquet prend les rênes de la propriété, il y avait 15 hectares moitié blanc, moitié rouge. La propriété est situé rive droite, « dans le prolongement géologique et pédologique du libournais ». Notre viticulteur a contribué à la reconnaissance de l’AOC Montravel Rouge : respect d’un cahier des charges, localisation communale, rendement inférieur au Bergerac, élevage en barrique, bref des conditions de production uniques pour exprimer un terroir unique, exprimé par l’homme. Le triptyque sol-climat-cépage est mis en orchestre par l’homme, son savoir faire, son expérience, son intuition et sa volonté. « Le terroir ? Des notes de musiques à disposition du vinificateur. »

 

Pour aller plus loin avec Daniel Hecquet, prenez le chemin de Saint Jacques de Compostelle  et faites halte sur les coteaux de Montravel. Vous serez accueillis au gite d’étapes avec une bouteille de Bergerac et une discussion garantie sur le terroir et le rôle de l’homme.

 

Si vous repartez avec lui, il prendra « d’abord des souvenirs, et une gourde d’eau, et il remplira la gourde avec le vin trouvé sur le chemin ! »

 

Pour trouver les vins de Daniel Hecquet

Vous pouvez aussi écouter le podcast sur RCF Bordeaux

 

 

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Produits du terroir |
MasterChef |
guydeclercq |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alapatisserie
| Ma cuisine, ma passion !
| LesCréationsdeCristAlina